N°6.png

C'est la rentrée !

back-to-work.jpg

LECTURE

4 min

DATE

09 sept. 2021

Breaking news not so breaking : c’est la rentrée. Back to school pour nos étudiant·es masqué·es, back to work pour nos girl boss et businessman tout bronzé·es. La parenthèse estivale se referme dans une langueur troublante. Les journées ensoleillées s’estompent, les to do s’allongent, les rdv s’enchaînent, le rythme s’intensifie. Les obligations par-ci, les nouveaux objectifs par-là…

Pourquoi s’inflige-t-on une rupture aussi brutale entre un été torride et une rentrée si insipide ? N’existe-t-il pas quelconque sas de décompression après la saison, pour les aoûtiens ayant du mal à se remettre de leurs émotions ? Je vous recommande donc de stopper immédiatement toute activité qui s’apparente à un travail, pour prolonger ensemble ces instants passés, doigts de pied en éventail (notez les rimes, mais surtout la blague.) Fini la glandouille, on se remet au boulot et au sport les feignasses.

Plus sérieusement, cette année nous mettons le pied dans une rentrée un peu spéciale pour Aube. C’est le tout premier mois de septembre que nous connaissons en tant que véritable studio de communication et de création graphique (fierté standing ovation hourra).

Il est généralement d’usage de célébrer le passage des années, plutôt qu’une simple rentrée. Si nous accordons autant d’importance à cette période, c’est bien parce qu’il nous faut faire un petit saut dans le temps. Back to septembre 2020. Après des mois teintés d’une morosité sans précédent (ah bon?), la rentrée a insufflé de grosses remises en question pour chacune de nous deux (oui, celle qui dessine et celle qui écrit, vous suivez ?).

Nous avions chacune un chemin, plus ou moins tracé, plus ou moins sinueux, en tête. Toutefois, quelques cogitations sans fin venaient bousculer notre quotidien. « Faut-il se lancer et privilégier un travail moins confortable mais plus stimulant ? » Une question hautement philosophique et diablement épineuse, qui nécessite une vie de réflexions bien plus que 4h à bûcher sur une disserte. Bref, des interrogations à s’en tordre l’esprit. Où allons-nous ?

C’est à ce moment même, en septembre 2020, au fil de nos discussions à refaire le monde qu’une petite graine s’est plantée : « Et si on se lançait en freelance, chacune mais ensemble ? ». Une idée qui nous paraissait un peu folle au début. L’une possède une fibre créative et un talent inné, l’autre cultive l’amour des mots accompagné d’un esprit organisé et stratégique. On fait la paire : 2 personnes complémentaires, tant sur le plan personnel que professionnel. Un dualisme puissant qu'il serait bête de ne pas exploiter. 

À nous deux, nous pouvions faire de véritables étincelles, et c’est ce que nous avons décidé de faire. Le feu a pris, les flammes se sont propagées et nous voilà ici aujourd’hui.

Pour les plus curieux, sachez que notre collaboration remonte à une petite décennie. Jolie petite histoire, que l’on pourrait résumer par cette expression un peu ringarde du coup de foudre amical. 2 filles partageant les mêmes bancs du collège, devenues insolemment inséparables au lycée, perdues de vue dans le supérieur, puis réunies par la vie au temps des premières expériences professionnelles. Après un TPE brillamment réalisé en classe de première sur les relations sociales au siècle des réseaux sociaux (visionnaires les gamines non ?), nous voilà de nouveau associées pour le lancement de notre studio Aube. Qui l’eût cru ?

Voici donc mon meilleur conseil pour affronter cette rentrée. Entourez-vous des bonnes personnes, celles qui vous soutiennent, celles qui vous propulsent. Trouvez ces personnes, qui ensemble, construisent le trampoline qui encadre votre vie. Celles qui vous évitent la dérive suivie d’une grosse gamelle, et qui vous donnent l’impulsion nécessaire pour briller au zénith.

Moralité, le parti-pris de votre camarade de TPE est de la plus haute importante. Faites le bon choix, car il est possible que ce soit les prémices de quelque chose de bien plus grand.

Vous avez apprécié ce billet ? (Re)lisez l'édito précédent !