N°8.png

Un peu d'été à encadrer

crea-edito.png

LECTURE

2 min

DATE

02 nov. 2021

C’est accompagnée de ma plus belle plume aujourd’hui que j’ose vous dévoiler un tout nouveau projet. Jolie tournure, pour évoquer l’instant solennel qu’est l’écriture. Alors qu’en vrai, je suis face à mon clavier, les doigts hésitants, l’esprit fuyant. C’est donc attablée avec mon nouvel ordinateur, que je tente de composer ce futur billet d’humeur. L’ancien ayant fait les frais d’un peu trop de café et d’une maladresse incontrôlée. Un mélange pas bien dosé j’en conviens, qui se passera volontiers de tout commentaire rechigné. L’objet de cet édito n’étant pas de disserter sur une gaucherie éventuelle, mais sur une tout autre nouvelle.

Au studio, on aime les journées où il fait grand beau, le reflet miroité de la lumière sur l’eau, le sable qui se coince dans le maillot, compter les lignées de bateaux à flot, les assiettes garnies et colorées partagées à l’apéro, l’odeur du bougainvillier qui a un peu trop chaud.

L’été, juillet, chaleur, bonheur.

Nostalgie. Mélancolie. C’est le refrain saisissant des couplets de la vie. Déjà triste à l’idée de laisser ces moments passés, s’estomper. Peut-être parce que j’écris depuis un temps tout gris. Ah, c’est un épisode cévenol ? Roh c’est pas d’bol. Moi qui voulais profiter encore un peu (et faire baver les Parisiens) de l’été indien. Les bourrasques de vent ont chassé le soleil irradiant. La tramontane, c’est que ça en remue des platanes. 2 jours de pluie, et c’est la panique ici. Comme si tout le monde était désemparé, médusé. Car notre boussole à nous, c’est l’été, c’est le chant de la Méditerranée. C’est les cigales, aussi entêtantes que les cymbales fracassantes de la fanfare du village. C’est cette douceur de vie, soleil de minuit, été infini. Parce qu’on a le sud dans le sang (à prononcer avec l’accent).

Avec des mots et quelques coups de pinceau, nous avons tenté de raviver ces jours heureux d’antan, voilés par la brume du temps. Sillages, ce sont ces particules suspendues qui s’imprègnent à nous, lorsque l’instant passe puis s’éteint. Sillages, c’est notre hommage, notre façon à nous de coucher les souvenirs sur le papier.

Partagez notre idylle ensoleillée, et plongez pour une escale en Méditerranée. Comme un shot d’été en intraveineuse, le cathéter pour patienter jusqu’à la prochaine odyssée solaire. Découvrez une série d’illustrations à se procurer, pour afficher un peu de chaleur dans votre intérieur. Des souvenirs à (s')offrir sans modération.

Mer.jpg
sun.png

Sillages, une invitation au voyage.

Rendez-vous sur notre shop et commandez votre exemplaire !